Christophe PILLAULT est né en 1982. Le diagnostic d’autisme a été porté aux Etats-Unis dès l’âge de 18 mois. Suite à une erreur médicale, il présente des troubles neurologiques.

Ses capacités artistiques ont été découvertes par son éducatrice en milieu spécialisé, puis développées par la suite.

Christophe s’exprime au travers de sa peinture depuis l’enfance. Il peint avec ses mains, utilisant de l’acrylique sur papier, toile ou carton.

Les œuvres de Christophe sont authentifiées par son empreinte digitale au recto ou/et au verso, par un numéro et/ou un tampon au verso.

Sa première exposition a eu lieu à Paris alors qu’il avait 13 ans.. Depuis son œuvre a été remarquée dans de nombreuses expositions dans le monde (Etats-Unis, Canada, Chine, Japon, Italie). Il a gagné de nombreux prix, dont le premier prix « L’Aigle de Crystal » à Nice en 2002.

Il est membre de l’Association Européenne pour le Rayonnement des Arts (ARTEC), dont il a été le plus jeune artiste sélectionné, qui lui a permis d’exposer ses œuvres au Japon, en Chine, en Italie. Il est sociétaire de la Société des Artistes Indépendants.

Plusieurs de ses toiles ont été vendues aux enchères à L’Hôtel Drouot à Paris, il est coté depuis 1997.

Figure singulière de l’art, il nous surprend par des personnages fantastiques, oniriques, improbables et parfois mystérieux. C’est un monde étrange et fragile dans lequel il nous est donné de pénétrer avec émerveillement.

Mises en scène réelles et irréelles, ses peintures nous entrainent dans un voyage aux mouvements colorés qui donne à chacun la liberté de les interpréter avec nos sentiments, nos rêves, nos propres imaginations.

Peintre et autiste, il réussit avec une persévérance admirable à mener à bien une carrière artistique malgré les difficultés de sa situation ; son œuvre se nourrit de songes intérieurs, nous révèle des espaces de créations qui sont autant d’échappées vers le beau, le bonheur de bouger, de marcher, de danser, de s’enlacer, bonheur auquel il n’a pas accès de la même manière que nous. Fin observateur, il nous fait cadeau de ses interprétations, transforme sa souffrance continuellement en mouvement, en harmonie, douceur et tendresse.

Il nous donne une grande leçon de vie : « On peut voir autrement». Il nous offre une création originale, à part, qui trouve toute sa place dans l’art contemporain.

Christophe soutient l'association Dialogue-Autisme et lui a offert son logo.

www.dialogueautisme.com